Blog

This is a single blog caption

Au cœur de l’horlogerie

Un peu d’histoire…

C’est en Suisse puis en Angleterre que l’histoire horlogère a commencé. De multiples inventions sont apparues, au fur et à mesure des siècles permettant une précision de plus en plus fine. On distingue alors 3 catégories d’horlogeries :

  • L’ancienne : les cadrans solaires, les horloges hydrauliques, le sablier…
  • La traditionnelle, à l’origine entièrement mécanique : les horloges mécaniques, les montres, les pendules…
  • L’actuelle moderne où les mécanismes anciens sont remplacés par des fonctions non mécaniques mais plus électronique et informatique.

De nos jours, nous pouvons trouver des objets à la croisée de catégories horlogères différentes. Par exemple, il existe des montres électriques ayant des composants mécaniques.

 

Les mouvements des montres

Toutes les montres sont composées de mouvements. Il s’agit de mécanismes internes qui font avancer les aiguilles et qui animent les différentes complications telles qu’une date, un chronographe, un calendrier perpétuel et bien d’autres fonctionnalités… Le mouvement est essentiel pour conserver la précision de la montre.

 

Mécanique, automatique, quartz… ?

Il existe 2 grandes familles de mouvements de montre : mécaniques et électroniques.

Le mouvement mécanique est composé essentiellement de roues et de ressorts alors que le mouvement électronique dispose d’un circuit électronique pour fonctionner.

Nous pouvons répertorier 5 mouvements différents :

  • Mécanique à remontage manuel: un des plus anciens types de mouvements horlogers. Pour la faire fonctionner il suffit de la remonter en tournant la couronne.
  • Mécanique à remontage automatique: ces montres dites « automatiques » se remontent grâce aux mouvement du poignet. Vous n’avez qu’à porter votre montre pour qu’elle fonctionne !
  • Électronique à quartz: il s’agit de toutes les montres qui fonctionnent à l’aide d’une pile. Celle-ci envoi un courant électrique dans un petit crystal de quartz afin de l’électrifier, créant ainsi des vibrations qui font osciller le mouvement et entrainent les aiguilles.
  • Électronique à quartz solaire: ces montres se rechargent grâce à la lumière du soleil.
  • Mouvement électronique à quartz kinétique : ce mouvement électronique fonctionne grâce aux mouvements du poignet en générant un courant électrique stocké dans une pile ou un condensateur.

Comment choisir son mouvement ?

Les mouvements électroniques sont plus courants, peu onéreux et très précis, tandis que les mouvements mécaniques sont plus couteux, moins précis et nécessitent un entretien. A première vue, il est tentant de choisir les mouvements électroniques. Cependant, choisir une montre mécanique c’est choisir un style de vie et le charme d’une technique horlogère complexe et ancestrale. Tous les amateurs d’horlogerie préfèreront l’acquisition d’une montre mécanique.

 

Et chez WEGELIN ?

Chez WEGELIN, vous retrouverez un large choix de montres essentiellement mécaniques, automatiques et seulement quelques modèles à quartz. Un de nos cœurs de métier principal étant l’horlogerie, nous privilégions le charme et la technologie des montres mécaniques.

 

Pascal, notre vendeur spécialisé en horlogerie, sera ravi de vous en dire davantage au sein de notre boutique !